< Université populaire de Marseille

Université populaire de Marseille

Les Universités Populaires ont été créées à la fin du XIXe siècle par les organisations de travailleurs, afin de répondre à l'immense désir des prolétaires d'accéder au savoir et à l'émancipation qu'il procure. Le principe en a été ravivé en 2002 par Michel Onfray qui propose à Caen plusieurs cycles de cours sur des matières diverses, en annonçant : « L'Université Populaire retient de l'Université traditionnelle la qualité des informations transmises, le principe du cycle qui permet d'envisager une progression personnelle, la nécessité d'un contenu transmis en amont de tout débat. Elle garde du café philosophique l'ouverture à tous les publics, l'usage critique des savoirs, l'interactivité et la pratique du dialogue comme moyen d'accéder au contenu. »

Un usage critique des savoirs ne signifie pas qu'il faut se limiter à apporter des outils pour mieux affronter la réalité politique et sociale, même s'il faut le faire aussi ; car le savoir est émancipateur non seulement de manière utilitaire, en ce qu'il donne accès à des professions plus valorisantes ou permet de mieux se défendre, mais aussi parce qu'il ouvre des horizons d'expérience humaine au-delà des préoccupations quotidiennes et immédiates.

Conformément à ces principes, les cours sont ouverts à tous et gratuits, sans inscription ; chaque séance comporte un exposé d'un peu plus d'une heure, le reste étant consacré à la discussion, à l'échange d'idées ou aux extensions souhaitées par le public.

L'université n'est rien de plus que ses cours et les liens qui s'y tissent : pas de gestion centrale, pas d'autre responsable que chaque intervenant pour le cycle qu'il propose.

Depuis ses premiers pas au printemps 2013, elle est hébergée solidairement par le Théâtre Toursky grâce au soutien de l'Association des Amis de Richard Martin, dont elle bénéficie du réseau de diffusion.

Les cours se donnent au Théâtre Toursky, 16, Promenade Léo Ferré, 13003 Marseille (métro National).


Ateliers de lecture de textes philosophiques

Après Nietzsche, Platon, Aristote, Bakounine, Parménide, Hegel, Héraclite et Husserl, nous lirons Être et temps de Martin Heidegger.

Horaire : les vendredis de 14h à 16h, à partir du 28 septembre.

Lieu : Mille Bâbords, 61 rue Consolat, 13001 Marseille.

Tout le monde est bienvenu, il n'y a pas de prérequis ni d'inscription préalable.

Pour tout renseignement, contacter Annick.Stevens@numericable.fr.


Cycles 2018-2019

Philosophie

Le temps des philosophes
par Annick Stevens

Tandis que les scientifiques s’intéressent surtout à la mesure du temps et à son rapport avec d’autres variables quantifiables, les philosophes se demandent ce qu’est le temps, quel est son mode d’existence, et à quelles conditions on peut y distinguer un passé, un présent et un futur. Il s’agit en particulier d’exprimer précisément la relation entre le temps et le devenir sans les confondre, et de comprendre dans quelle mesure le temps est aussi un phénomène subjectif, dépendant de nos structures réceptives ou de notre conscience. Trois moments principaux ont marqué la conception philosophique du temps : la première définition de son mode d’être par Aristote, la position d'un temps unique et absolu au XVIIe siècle, et sa liaison intime avec la vie de la conscience dans le courant phénoménologique au XXe siècle. Sans chercher à atteindre l’exhaustivité, nous parcourrons les principales théories depuis l’Antiquité jusqu’à l’époque contemporaine.

Les mercredis 26 septembre, 3, 10, 17 octobre, 7, 14, 21, 28 novembre 2018, de 19h à 21h, dans la petite salle du Théâtre Toursky.

Biologie

Évolution et hérédité
par Jacques van Helden

Printemps 2019

Cycles précédents

Philosophie

par Annick Stevens

Liberté et déterminisme Printemps 2018.
Hannah Arendt et la condition humaine Printemps 2017.
Aristote, un fondateur méconnu Septembre-novembre 2016
L'autonomie sociale et individuelle d'après Castoriadis
(à l'Université Populaire du Pays d'Aubagne et de l'Etoile)
Mars 2016
Les philosophes des Lumières, à la recherche d'un fondement naturel des institutions humaines Septembre - Novembre 2015
Vérité ontologique et valeur morale chez Platon Avril - Mai 2015
L'existentialisme de Sartre, entre dialectique et phénoménologie Novembre 2014 - Janvier 2015
Les premières philosophies en Grèce Mars - Mai 2014
La philosophie de Nietzsche Octobre - Décembre 2013
L'individu et la société. Aliénation et autonomie selon Castoriadis Février - Avril 2013

Histoire

Les paysans en France : résistances, luttes et conscience sociale du Xe au XIXe siècle
par Christine Excoffier
Octobre-Novembre 2017
L'actualité de la révolution de 1848
par Christine Excoffier et Chantal Allier
Septembre - Novembre 2014
De février 1848 à la Commune de Paris : les aléas de l'émancipation
par Christine Excoffier
Décembre 2015 - janvier 2016

Littérature

Le mouvement romantique français en littérature : ses sources européennes, sa construction, son évolution, ses grands thèmes, et en quoi il participe, à son niveau, de l’esprit de février 1848
par Chantal Allier
Janvier-février 2017

Musicologie

Histoire du jazz
par Marc Hérouet
Octobre 2015

Biologie

Théories génétiques du comportement et de la personnalité: méthodes, découvertes et limites
par Jacques van Helden
Mars-Avril 2016

Pour signaler un problème technique, cliquez ici.